Comment gérer le comportement territorial chez les chats

Comment gérer le comportement territorial chez les chats

Même si votre félin bien-aimé est doux et docile la plupart du temps, il est fort probable que vous l’ayez vu se comporter autrement. En tant que prédateurs, les chats sont par nature territoriaux. 

Et tandis que le comportement territorial peut apparaître comme une explosion de colère, d’autres facteurs sont en jeu.

Causes du comportement territorial chez le chat

Les chats mâles non stérilisés se disputeront un territoire pendant la saison des amours, mais les chats mâles et femelles peuvent défendre leur territoire contre un chat qui est un intrus.

La taille de ce territoire peut aller d’un quartier, d’un bloc ou d’une cour à une maison ou à une seule pièce. 

Les chats peu socialisés quand ils sont jeunes peuvent également afficher un comportement territorial lorsqu’un nouveau chat entre dans le foyer. Même un chat habitué aux autres peut réagir à un nouveau colocataire.

Une grande partie de ce comportement provient de l’insécurité. Les chats s’épanouissent dans la prévisibilité et peuvent être des «fous du contrôle».

Ainsi, lorsque leur routine ou leur environnement est perturbé, ils peuvent se livrer à ce que les vétérinaires appellent une «agression défensive».

De petits changements qui nous semblent anodins peuvent suffire à agacer un chat.

Ceux-ci peuvent inclure de nouvelles odeurs ou de nouveaux sons, comme lors d’une visite chez le vétérinaire, ou un autre animal revenant de chez le toiletteur.  

Signes de agissements territoriaux chez les chats

Chat qui marque son territoire

Les comportements territoriaux peuvent être très bénins (frottement sur des objets ménagers, marquage), griffures sur les meubles ou objet, projection d’urine sur les murs attitude agressive (morsure, bagarre, attaque).

Parce que les chats sont particulièrement sensibles aux odeurs, ceux qui se sentent mal à l’aise ou menacés peuvent d’abord utiliser leur odeur ou leur urine pour avertir les autres chats.

Cela alerte les autres chats que cette maison appartient à lui ; n’y allez pas. 

Traiter le comportement territorial chez les chats

Si votre chat présente un comportement territorial, prenez d’abord rendez-vous avec un vétérinaire pour vous assurer qu’il n’a pas de problème médical susceptible de provoquer l’agression.

Si votre chat est intact, la stérilisation peut résoudre une bonne partie du problème, dans la mesure où il aborde les déclencheurs hormonaux.

Parmi les autres mesures à prendre pour lutter contre le comportement territorial des chats :

  • Empêchez l’accès à la pièce ou à la zone que le chat a tendance à marquer et ne laissez pas de serviettes sur le sol, ce que votre chat pourrait considérer comme une cible attrayante.
  • Mettre à disposition une planche à gratter ou autres objets permettant au chat de marquer son territoire autre que sur les meubles ou murs.
  • Utilisez des phéromones artificielles pour aider votre chat à rester calme. Votre vétérinaire peut également prescrire des médicaments anti-anxiété.

Laisser un commentaire